theme_1a.jpg
theme_1b.jpg
theme_1c.jpg
theme_1d.jpg
Nederlandsfrançais

De nouveau: publication sur l'efficacité le 23 janvier 2020

L'étude comparative s'est déroulée au Centre for Addictive Behaviours Research de la London South Bank University et de la St-George”s University.  Les séances en groupe d'un seul jour de la méthode d'Allen Car ont été comparées avec les thérapies individuelles de la Engeland's 'NHS's Gold Standard Stop Smoking Service' sur plusieurs séances thérapeutiques combinées avec une aide pharmacologique. Ces thérapies sont tout à fait comparable aux thérapies actuelles en Belgique, consistant notamment en plusieurs séances chez un tabacologue associées à une aide pharmacologique.

 

Six mois après la date d'arrêt, le nombre de personnes abstinentes de la méthode Allen Carr comptait 19 pourcent contre 15 pourcent pour le groupe de contrôle de la méthode traditionnelle.  Cette étude scientifique indépendante a été effectuée sur 620 personnes divisées en deux groupes.  Afin de vérifier l'arrêt effectif, les participants ont étés soumis à un test respiratoire permettant d'évaluer le taux de monoxyde de carbone.

 

Cette étude vient d'être publiée dans la revue scientifique 'Addiction' . 

 Une remarque : il ne faut pas prendre ces pourcentages comme chiffres absolues. Il ne s’agit pas de taux de probabilité mais d’une étude comparative.  Une interprétation de probabilité de ces chiffres pourrait aboutir à démotiver les fumeurs.  Ceci n'est évidemment pas le but. Cela à avoir avec la conception technique de la recherche. Si vous voulez en savoir plus, nous pouvons vous en dire plus.

 

Voir ci-dessous pour plus infos sur le taux de réussite  

Allen Carr 2 fois plus efficace

Une étude indépendante, à la demande du gouvernement Irlandais, a également prouvé l'efficacité de la méthode Allen Carr.  Les groupes de contrôle étaient composés de participants du service de santé “quit.ie”, comparable aux séances thérapeutiques d’un tabacologue par téléphone combinées à une aide de substitution pharmaceutique.  La méthode Allen Carr s'est démarquée en se montrant deux fois plus efficace que cette dernière. Voir pour la publication la revue scientifique BMC

La méthode d'Allen Carr "arrêter de fumer" a prouvé scientifiquement son efficacité

Le 13 Septembre 2014, une étude dans ce sens a été publiée dans la revue scientifique : BMC Public Health.

 

Le professeur Dijkstra explique aussi pourquoi la méthode Carr est tellement efficace. Une analyse de celle-ci démontre qu'elle est très différente des autres formules, qui se fondent sur la motivation d'arrêter et l'acquisition de diverses compétences afin d'y parvenir.

 

La méthode Allen Carr fonctionne différemment, en ciblant presque exclusivement la réduction de la motivation de fumer. De nombreux fumeurs s'attachent à l'idée que le tabac leur apporte de nombreux avantages. S'ils se défont de cette perception, ils n'auront plus besoin de fumer. Cette méthode a déjà été utilisée avec succès pour la consommation d'alcool, mais pratiquement pas pour le tabac.

 

« Nous comprenons à présent comment fonctionne la méthode d'Allen Car, et nous constatons qu'un nombre relativement élevé de fumeurs qui suivent cette formation en entreprise, arrêtent réellement », conclut le professeur Dijkstra.

 

 

Taux de Réussite

Des enquêtes officielles montrent que le taux de réussite sur douze mois est de 55%. En plus, des recherches scientifiques indépendantes réalisées à l’Université de Vienne par le Professeur M. Neuberger ont démontré que le pourcentage de réussite est bien plus élevé que celui des autres méthodes pour arrêter de fumer.

Les grands points à retenir de cette étude sont :

  • 55% des personnes sont encore non-fumeurs 12 mois après avoir suivi le programme Allen Carr
  • 60% de ces personnes avaient une dépendance à la nicotine de moyenne à très élevée
  • 98,4% de ces personnes n’ont utilisé aucun substituts ni médicamentspendant ces 12 mois 
  • 86,3% de ces personnes déclarent connaître un sentiment de victoire et de satisfaction 

Les résultats des recherches peuvent être envoyés sur demande. Vous pouvez également trouver des publications sur ces recherches dans des revues scientifiques via Google, donc indépendamment de nous.

Liens utiles :

www.springerlink.com

sciencedirect.comAddictive Behaviours published online 13th Nov, 2006.
Mot de recherche : Smoking cessation Long term success of short smoking cessation seminars supported by occupational health care

www.aerzteinitiative.at

www.yumpu.com

Wikipedia